Message des CCI au gouvernement relatif à l'apprentissage

Les réformes de l'apprentissage par le gouvernement ont donné lieu à des propositions pas toujours très bien appréciées. Découvrez les revendications et réactions des CCI face à celles-ci.

-8% en 2013 et -14% en 2014, il est effectivement urgent de relancer l'apprentissage aux vues de ces chiffres, qui témoignent autant de la crise économique qui frappe les entreprises que d’une politique de stop and go du Gouvernement. Le chômage des jeunes qui va en augmentant nécessite de relancer cette voie d'étude qui facilite l'insertion professionnelle, permet d'accéder à un métier. Le gouvernement le sait, les CCI également, elles qui forment dans les CFA, près de 100 000 jeunes chaque année et qui voudraient d'ailleurs en faire plus.

Pour autant les premières propositions pour la réforme de l'apprentissage ne vont pas dans le sens de ces dernières, puisque le gouvernement suggère ni plus ni moins de leur couper les moyens. Un manque de cohérence souligné par André Marcon, Président de CCI France « Réduire en 3 ans plus d’un tiers des ressources des CCI, c’est condamner 30 000 places en apprentissage. C’est pourquoi Monsieur le Premier Ministre si vous croyez, comme vous l’affirmez, que les entreprises sont les premières à créer de l’emploi, ne condamnez pas ceux qui peuvent les aider à le faire ».

Date : 17/09/2014

Ces articles peuvent également vous intéresser
Suggestions de recherches :
Retour en haut