Les mesures du gouvernement pour relancer l'apprentissage

Suite à la réunion de plusieurs ministres et du Premier ministre, le 12 mai dernier, un « plan de mobilisation » a été mis en place pour relancer l'apprentissage, découvrez lequel.

En baisse depuis 2013 l'apprentissage est un sujet d'intense réflexion de la part du gouvernement. En témoigne la dernière réunion des ministres et du Premier ministre Manuel Valls, le 12 mai 2015. Ce fut pour ce dernier l'occasion de présenter un « plan de mobilisation », comprenant plusieurs mesures afin de relancer l'apprentissage. Alors que l'objectif du Président de la République est d'atteindre les 500 000 apprentis en 2017, ces mesures phares sont pensées pour inciter les jeunes et les entreprises à emprunter la voie de l’apprentissage.

L'aide « TPE jeunes apprentis »

Les entreprises de moins de 11 salariés embauchant un apprenti pourront bénéficier de l'aide « TPE jeunes apprentis » d'un montant de 368€. Versée tous les mois pendant la première année d'apprentissage de l'apprenti, elle permettra de compenser les cotisations sociales et la rémunération légale de celui-ci. Elle sera cumulable avec les aides déjà existantes, telles que la prime à l’embauche de 1000€ par apprenti supplémentaire.

Une bourse de l'apprentissage

A partir de la rentrée 2015 le site internet du portail de l'alternance proposera une bourse de l'apprentissage. Il s'agit en l'espèce d'offres de contrats d'apprentissage à pourvoir sur tout le territoire. Il sera possible d'effectuer une recherche par métier ou par région. Ce dispositif devrait permettre de « faciliter la recherche de postes par des jeunes désireux de devenir apprentis, mais également de faciliter la diffusion des offres des entreprises » indique François Rebsamen.

Le dispositif Réussite apprentissage

Annoncé lors du comité interministériel « égalité citoyenneté » du 6 mars 2015, le dispositif Réussite apprentissage a été validé. Son objectif est de permettre à 10 000 jeunes issus des quartiers populaires à suivre une formation en apprentissage.

Des efforts dans la fonction publique et en faveur des régions

L'apprentissage au sein de la fonction publique sera renforcé. Ainsi les ministères et établissements publics recruteront plus de 4000 apprentis dès la rentrée 2015 et plus de 10 000 apprentis à la rentrée 2016. Enfin 200 millions d’euros supplémentaires seront débloqués en faveur des centres de formation d’apprentissage (CFA) et des régions pour le développement de l’apprentissage.

Des ambassadeurs de l'apprentissage

Dernière mesure du gouvernement: la mise en place d'ambassadeurs de l'apprentissage, destinés à promouvoir cette voie d'étude. Un réseau régional sera animé au niveau national par le gouvernement et par Gérard Mestrallet, PDG de Engie (ex-GDF-Suez). Xavier Koenig, vainqueur de l’édition 2015 de Top Chef, sera quant à lui ambassadeur junior. Cette campagne de promotion de l’apprentissage sera accompagnée d’une campagne de communication nationale autour notamment de l’aide « TPE jeunes apprentis ».

Date : 19/05/2015

Ces articles peuvent également vous intéresser
Suggestions de recherches :
Retour en haut