L'alternance, l'implication de trois acteurs: l'entreprise, le centre de formation, le jeune

En terme d'études en alternance, on peut parler d'un ménage à trois. Elles ne peuvent en effet être couronnées de succès sans l'engagement de trois acteurs : l'entreprise, le centre de formation et l'alternant.

S'engager dans des études en alternance se doit d'être une décision mûrement réfléchie, avec un projet professionnel en tête. Cela représente un véritable engagement de la part de l'alternant ou de l'apprenti, qui doit garder à l'esprit que de sa volonté et de sa motivation dépendra sa réussite. Pour autant cette dernière ne saurait être garantie uniquement par l'alternant. L'entreprise qui l'accueille et le centre de formation qui le forme participent au succès de son parcours.

Rôle et mission de l'entreprise d'accueil

Une entreprise qui accueille un jeune en alternance ou en apprentissage se doit de préparer son arrivée. Ainsi elle doit avoir réglé les détails administratifs, précisé ses horaires, sa période d'essai s'il en a une, la durée de son contrat, ses congés. Concernant l'encadrement, la situation varie selon si le jeune est engagé en contrat d'apprentissage ou en contrat de professionnalisation. Dans le premier cas la désignation d'un maître d'apprentissage est obligatoire, dans le second cas l'entreprise n'est pas tenue de désigner un tuteur (bien que cela soit conseillé afin de permettre une bonne liaison entre le centre de formation et l'entreprise et favoriser l'acquisition des connaissances). Un maître d'apprentissage doit répondre à certaines exigences : il doit posséder la compétence professionnelle requise pour assurer la formation du jeune dont il a la responsabilité. Il doit également faire en sorte que l'apprenti s'intègre au mieux au sein de l'entreprise. Concernant le tuteur dans le cadre d'un contrat pro, les missions qu'il se verra confié seront les mêmes que celles confiées à un maître d'apprentissage et devra être volontaire.

Rôle et mission du centre de formation

Que ce soit en alternance ou en apprentissage, un suivi pédagogique est réalisé par le centre de formation. Il se fait sous la forme d'une convention pédagogique pour l'un et d'un livret d'apprentissage pour l'autre (complété par un document de liaison pour les maîtres d'apprentissage et la fiche navette entreprise-CFA). Ces documents permettent un dialogue régulier entre l'entreprise et le centre de formation, le rappel des objectifs, du calendrier de la formation. Ceci dans le but de permettre au jeune l'acquisition des connaissances nécessaire à la validation de sa qualification. Une acquisition qui sera concrétisée par la remise d'une attestation de fin de formation mentionnant les acquis de l'alternant ou de l'apprenti. D'autre part tous les centres de formation en alternance doivent délivrer la carte d'étudiant des métiers à tous leurs alternants, dans les 30 jours suivant leur inscription. Calqué sur le fonctionnement de la carte d'étudiant, ce dispositif leur permet de bénéficier de nombreux avantages.

Date : 15/01/2013

Ces articles peuvent également vous intéresser
Suggestions de recherches :
Retour en haut